Comment planifier l'achat d'une serre à couverture plastique?

Comment planifier l'achat d'une serre à couverture plastique?

Comment planifier l'achat d'une serre à couverture plastique?

 |  commentaire: 0

1. Analyse avant achat

De quelle serre aurez-vous besoin? Quelles plantes seront cultivées à l’intérieur? Quelles aides à la culture favoriser? Allez-vous développer une activité économique à grande échelle ou allez vous seulement entretenir une petite production passe-temps? Ce ne sont que quelques questions qui exigent une réponse avant d'acheter une serre adaptée aux besoins de chacun.

Il sera également impératif de penser à l'emplacement de la serre dans le jardin. La serre doit être placée de manière raisonnée afin de maximiser l'utilisation de l'espace et d'autre part pour s’intégrer dans le jardin. Si vous prévoyez de ne pas retirer le film de la serre pendant l'hiver, assurez-vous de prévoirun espace supplémentaire afin de déneiger la serre.

2. Budget et configuration

L'éternel dilemme: choisir la qualité ou le prix bas? Si votre portefeuille vous le permet, il est préférable de sélectionner des serres avec des structures stables, préférables au produits chinois inondant le marché et de qualité très discutable. Sans exagérer dans la taille de la serre, les jardiniers disent qu'il est préférable d'opter pour un modèle un peu plus grand, car vous constaterez très vite que l'espace dans le tunnel est inférieur à ce qu'il semblait. Cela se confirme pour la place réservée à la culture mais aussi avec les systèmes de soutien, irrigation ou chauffagepar exemple.

Si vous avez une serre professionnelle, assurez-vous que les allées dans le tunnel sont assez larges. Le tunnel doit être un environnement de travail confortable et garantir une aisancepour l’approvisionnementde sacs d'engraislourdspar exemple.

Au cas où vous commettez une erreur dans le choix des dimensions,il y aura toujours une bouée de sauvetage – vous trouverez dans la boutique la possibilité de prolonger votre serre d’un certain nombre d'arceaux.

Pour éviter de mauvaises surprises – la fixation correcte au sol de la serre est primordiale, surtout si votre tunnel se trouve sur un sol inégal ou en pente. Une serre non consolidéeau substrat est exposée au vent et pourrait - ne pas essayer – s’effondrer comme un chateau de carte.

3. Planification de cultures

Lorsque vous sélectionnez une serre avec une surface optimale, planifiez vos cultures en détail. Il est préférable de prévoir vos objectifs à long terme et d’avoir un plan non seulement pour la saison prochaine mais aussipour les suivantes. Une analyse du sol sera utile, confirmant la pertinence du sol pour les plantes que vous envisagez de cultiver et pour trouver la bonne dose d'engrais. Grâce à la mobilité des serres, on peut facilement changer le lieu de culture ou cultiver des plantes en rotation au même endroit.

L'important est le choix optimal du tunnel pour le type de plantes cultivées. Outre les systèmes d’aide à la culture,changer le microclimat dans le tunnel sera également possible grâce à une seconde porte ou un système de double aération latérale etle soutien de culture sera une addition utile sur chaque arceau.

4. Amusez-vous et apprenez

En effet, les rendements sont chose extrêmement importante et enrichissante. Mais qui dit que la culture sous serre ne peut pas être amusante ? Par conséquent, il vaut mieux ne pas avoir peur d'expérimenter. Rappelez-vous que la perfection vient seulement avec le temps et les leçons tirées des erreurs passées seront bénéfiques à l'avenir. Quoi qu'il en soit, rien ne vous détendra plus qu’un thé dégusté dans le jardin pendant une pause de travail ou qu’écouter tomber la pluiesur la film de la serre. Sans compter que le partage non seulement des cultures mais aussi des impressions et des expériences avec des amis et sur les forums thématiques peuvent fournir beaucoup d'émotions positives.

Commentaire

Captcha

Podobne posty

  • Pourquoi faire pousser dans un jardin?
    Pourquoi faire pousser dans un jardin?
     |  commentaire: 0
    «C’est trop de travail», «je n'aurai pas le temps», «c'est trop difficile pour moi» – ce ne sont que trois excuses, souvent utilisées, qui font obstacle àla culture sur votre parcelle ou dans votre jardin. Des r
    Voir