Cultures et économies dans un tunnel

Cultures et économies dans un tunnel

Cultures et économies dans un tunnel

 |  commentaire: 0

Combiner sa passion pour le jardinage avec une serre tunnel est un moyen de réduire les dépenses domestiques . En cultivant vos propres plantes sous abri, vous éviterez les frais systématiques associées à l'achat d'épices, de légumes et de fruits. L'argent économisé peut être affecté à d'autres passe-temps oubliés. Fait important, le jardinage améliore le bien-être, la santé physique et réduit le stress.

Vous découvrirez dans cet article de Krostrade les avantages de posséder une serre et comment faire des économies.


Légumes et fruits issus de la culture sous abri


Avec une serre dans un jardin, près de la maison ou sur une parcelle, le jardinier a l'occasion de cultiver des plantes pendant une période beaucoup plus étendue que sur une saison de croissance standard. Le film plastique sur la construction réalisée à partir de tubes et profilés acier contribue à la création un microclimat favorable. Avec les rayons du soleil qui passent à travers la bâche, les températures du sol et de l'air augmentent. La chaleur qui en résulte est accumulée sous abri ; elle est stockée à l'intérieur et perdure. Grâce à ce système, la saison de croissance commence plus tôt et dure beaucoup plus longtemps.

Plus de temps pour la croissance signifie également une récolte plus large et plus abondante. Le fait que les environnements externe et interne soit séparés est un avantage important fourni par les serres. Des facteurs nocifs tels que les pluies acides, la grêle, les fortes pluies et le vent fort n'ont aucune influence sur le rendement, et tous les agents pathogènes et les parasites ont un accès limité aux plantes grâce à la bâche.


Possibilités avec un tunnel


Potager: la passion pour le jardinage peut être combinée avec la culture des légumes de base. Le simple fait d’avoir à disposition dans un potager une petite serre peut vous faire économiser plusieurs dizaines d'euros sur des produits de base. Beaucoup d'entre eux sont systématiquement utilisés lors de la préparation de plats cuisinés. Bien qu'ils ne semblent pas coûteux, ils représentent une somme assez importante à la fin de l'année. Il est important de noter que nous ne disposons que de peu d’informations sur les méthodes de culture de ces produits disponibles en magasin: subissent ils pulvérisations, imprégnations, ajouts de stimulants de croissance, etc ? En ce qui concerne votre propre culture, vous pouvez être certain que ce qui attérit dans votre assiette est sain et ne contient pas de substances nocives. L'ensemble du processus de production est maitrisé, étape par étape.

Jardin à base de plantes et épices: une petite serre de 5m2 est souvent utilisée et agrémentée d'herbes aromatiques. Les semis placés dans des pots sur des étagères émergent et se développent très rapidement, à condition qu'ils disposent de la bonne quantité de chaleur, de lumière, d'eau et d'engrais. Même dans une structure aussi réduite, vous pouvez obtenir des récoltes assez importantes, suffisantes pour une famille nombreuse.

Les plantes thermophiles : les tunnels sont régulièrement utilisés pour cultiver des plantes thermophiles, à la fois dans le jardinage de loisir et la culture maraichère. Avec la culture en plein champ, la quantité de chaleur peut ne pas être suffisante, et les résultats ne sont souvent pas ceux espérés. Malgré un été chaud, l'arrosage, la lutte antiparasitaire, cela peut ne pas suffire pour produire une bonne récolte. La raison est que ce type de plantes a besoin d'une quantité constante de chaleur pendant le jour et la nuit. On y parvient aisément avec des conditions ensoleillées, la situation est différente la nuit. Par la suite, le sol perd la chaleur accumulée et la plus grande partie du potentiel de croissance de ces légumes et fruits thermophiles disparait. A titre de comparaison, l'effet bénéfique de la bâche offre de meilleurs résultats.

Plantes tropicales - avec des conditions typiques, les plantes exotiques ne survivraient pas dans les jardins européens. À l'abri, cependant, leurs soins sont valables et permettent aux fruits de pousser. C'est un défi complètement nouveau, mais avec de bonnes pratiques adaptées, la culture dans une serre est possible et peut aboutir à des récoltes.


Économies avec la serre


Dès la première récolte , vous pouvez constater la différence dans votre budget, et cela est encore plus perceptible pendant les mois d'hiver, lorsque les prix des légumes et fruits augmentent fortement. Les marchandises collectées durant la saison peuvent être congelées ou transformées pour la consommation hivernale. Cela représente une alternative saine aux produits du commerce, transportés dans des conteneurs sur des centaines de kilomètres depuis les endroits les plus éloignés du monde. Le seul fait d'être conscient de ce non-sens crée une certaine suspicion : la récolte est elle vraiment aussi saine qu'elle en a l'air ? Bien sûr, vous pouvez opter pour des produits ECO, BIO , mais leur prix est beaucoup plus élevé que ceux à priori moins sains. La mise en œuvre d’une agriculture biologique dans le tunnel de jardin conduira au même type de rendement, mais générateur d’économies.

Le développement de la logistique et des transports signifie que nous avons maintenant accès à de nouveaux légumes et fruits qui, jusqu'à récemment, étaient considérés comme une curiosité. Comme ils deviennent plus faciles à expédier, ils sont désormais exposés sur les marchés du monde entier. Fenouil, gombo, concombre mexicain, mini kiwi, pak choi jusqu'à récemment étaient des plantes qui n’étaient disponibles que dans les magasins spécialisés. Maintenant, ils apparaissent sporadiquement dans les supermarchés, où leur prix peut être rédhibitoire. Cependant, pour vous habituer à ces nouveaux produits savoureux et ne pas être dépendant des livraisons, vous pouvez réserver un site dans la serre pour leur culture.


Comment profiter de la culture sous abri?


Il est à noter que le fait d'avoir un tunnel de jardin, même de qualité supérieure, n'est pas la garantie d’une production aisée, suite à l’assemblage et premières semences. Entre les semis et la récolte, de nombreuses tâches plus ou moins fastidieuses sont requises pour obtenir un résultat satisfaisant. Cependant, vous pouvez commencer par vous équiper d’une serre, puis de saison en saison, acquérir de plus en plus d'expérience et de connaissances. Cultiver sous abri représente un tout nouveau chapitre plein d'aventures, même pour le jardinier le plus expérimenté. En définitive, une serre de jardin est un outil pour économiser, générer des récoltes saines et, surtout, améliorer votre style de vie.

Commentaire

Captcha

Podobne posty

  • Pourquoi faire pousser dans un jardin?
    Pourquoi faire pousser dans un jardin?
     |  commentaire: 0
    «C’est trop de travail», «je n'aurai pas le temps», «c'est trop difficile pour moi» – ce ne sont que trois excuses, souvent utilisées, qui font obstacle àla culture sur votre parcelle ou dans votre jardin. Des r
    Voir
  • Comment planifier l'achat d'une serre à couverture plastique?
    Comment planifier l'achat d'une serre à couverture plastique?
     |  commentaire: 0
    1. Analyse avant achat De quelle serre aurez-vous besoin? Quelles plantes seront cultivées à l’intérieur? Quelles aides à la culture favoriser? Allez-vous développer une activité économique à grande é
    Voir