Jardinage sous abri en hiver

Jardinage sous abri en hiver

Jardinage sous abri en hiver

 |  commentaire: 0

Le jardinage sous abri en hiver devrait être envisagé en fin de saison. La pause sera courte, mais permettra aux jardiniers de se revitaliser après des mois de culture intensive. Pour ceux qui souhaitent continuer à jardiner et prendre soin de leurs parcelles, le support idéal sera la serre, offrant une protection contre le gel et la neige. Grâce à cette installation, les jardiniers auront la possibilité de déguster des légumes frais tout au long de l'année. Cette fois-ci dans le blog Krosagro, nous allons parler de l’utilisation des serres hors saison.

Jardinage sous abri en hiver

En toute fin de saison de croissance, il est conseillé de préparer votre tunnel pour l'hiver. Les tâches comprennent: le lavage des pots, le nettoyage et la stérilisation des outils, la réparation de la bâche, la purge du système d’irrigation et la consolidation de tous les éléments de construction. Tous les résidus de plantes doivent être supprimés et les sites de culture disponibles fertilisés. Recouvrir les variétés pérennes et thermophiles de film plastique, de paillis ou de tissu anti gel sera également nécessaire. Cela évitera les dommages causés par les basses températures. Les serres sont alors prêtes pour l’hiver. Et si vous voulez continuer à cultiver?

Cultiver des plantes dans une serre

La bâche crée un micro climat favorable. En hiver, la température dans le tunnel est beaucoup plus élevée qu'à l'extérieur. Grâce à cela, même sans chauffage supplémentaire, certaines plantes peuvent pousser. Le suivi du taux d’humidité devient très important lorsque vous cultivez toute l'année. Des variations substantielles se produisent au printemps et en automne, entre les conditions froides du matin et le soleil qui réchauffe la serre pendant la journée. Il est recommandé de ventiler l’installation de temps en temps. Une concentration d'humidité élevée et constante peut être nocive. Les cultures sont susceptibles de se détériorer et deviennent plus sensibles aux maladies et ravageurs.

Planter en hiver sous couvert

Pour que les cultures poussent convenablement, il faut se concentrer sur l'isolation thermique du tunnel. Il est essentiel de stocker le maximum de chaleur, tout en la libérant le plus lentement possible. Les géotextiles peuvent être mis en place sur le sol pour limiter l'évaporation de l'eau et pour retenir la chaleur accumulée dans le substrat. La couche suivante peut consister en un film à bulles transparent et isolant, écrans, etc. De plus, il est très important de choisir les bonnes variétés de plantes. Heureusement, la nature offre un large choix. Nous les avons citées dans l'article "Cultures d’hiver sous serre tunnel", que nous vous invitons à consulter.

Cadre de serre pour l'hiver

Les structures disponibles dans la boutique en ligne Krostrade sont protégées contre la corrosion par une couche de zinc. Selon les modèles, elles sont réalisées avec un acier galvanisé ou galvanisé à chaud. Cela les protège de la corrosion, résultant de l'humidité qui peut s'accumuler lors de la production. Celle ci peut être due à la croissance des plantes, aux conditions atmosphériques en dehors de la serre, au changement de saison, à l'arrosage, etc. Les éléments les plus exposés sont ceux qui sont en contact direct avec le sol. La galvanisation à chaud ralentit le processus de dégradation, prolongeant la durée de vie des structures et garantissant leur durabilité pendant de nombreuses saisons.

Serres de jardin modulaires

Cependant, une interruption d'activité peut être nécessaire. Une fois les cultures protégées, il existe deux options. L'une d'elles consiste à stocker la bâche et à laisser la structure à l'extérieur, en veillant simplement à ce que le vent ne retire pas la protection appliquée sur les plantes. Une structure bien ancrée doit pouvoir résister aux conditions météorologiques qui l’affectent. La deuxième solution consiste à laisser le film plastique pour couvrir les cultures en permanence. Il devient alors nécessaire de déblayer la neige. Quelle que soit la solution adoptée, il vaut la peine de s’occuper de sa serre à la fin de a saison.

Commentaire

Captcha