Pourquoi cultiver des plantes dans une serre tunnel?

Pourquoi cultiver des plantes dans une serre tunnel?

Pourquoi cultiver des plantes dans une serre tunnel?

 |  commentaire: 0

Le tunnel est une construction qui améliore les conditions de croissance des plantes, prolonge la saison et soutient les cultures à tous les stades de développement, générant une récolte plus abondante et plus complète. Qu'est-ce que cela signifie vraiment? Une description similaire apparaît sur les sites internet des fabricants de serre, chez les revendeurs de tunnels et dans de nombreux manuels. Cette désignation ressemble surtout à un slogan publicitaire pour beaucoup.

Dans la nature, les plantes poussent dans le sol, le soleil leur fournit de l’énergie, et de temps en temps, elles ont besoin d'eau. Alors pourquoi un tunnel de jardin? Après tout, les plantes parviennent à pousser naturellement.

Elles peuvent bien sûr! Mais les serres ont été créées afin d'améliorer les rendements, de protéger contre les facteurs météorologiques néfastes, de limiter les pathogènes, responsables du déclenchement des maladies. Même les ravageurs, qui étaient auparavant une nuisance, ont désormais du mal à atteindre les cultures. Grâce à la bâche transparente qui transmet les rayons du soleil, le sol et l'air se réchauffent à l'intérieur, et les températures plus élevées se maintiennent plus longtemps à l'intérieur.

Dans ce guide Krostrade sur les serres tunnel , nous allons évoquer cinq interactions entre le tunnel et les plantes.


Culture de plantes dans une serre tunnel



Dans cette partie, nous allons nous concentrer sur ce qui dicte la croissance des plantes, quels facteurs affectent leur développement, quels sont les groupes de légumes et comment ajuster le tunnel pour un meilleur rendement.


Facteurs influençant les plantes sous abri

  •     Facteurs nutritifs - tous les aspects liés au substrat, les propriétés physiques du sol, sa structure, sa teneur en éléments nutritifs, l'humus et l'humidité du sol.

  •     Facteurs climatiques - température de l'air, fluctuations, niveau et durée de l'éclairage.

  •     Facteurs biotiques - toute la flore et la faune

  •     Facteurs anthropiques - toute action humaine, y compris les engrais, les pesticides, les machines et tout ce qui a un impact sur la récolte à venir.


Nous pouvons ajouter ces indicateurs à la liste, dont la plante bénéficie.

  •     Besoin et masse - Quelle quantité d'un facteur donné est nécessaire pour la plante?

  •     Stabilité - la préférence des cultures à se maintenir sous l'influence d'un facteur spécifique pendant une longue période et dans un laps de temps étroit.

  •     Réactivité - taux et intensité de la réponse de la plante aux changements environnementaux et à la concentration d'un facteur donné.

  •     Température optimale - quantité optimale de chaleur, dans laquelle la culture se développe le mieux, et limites minimales et maximales de température stoppant la croissance.

Les plantes potagères sont divisées en 5 groupes selon leurs exigences de température d'air.

    Le premier et deuxième groupe sont constitués des plantes résistantes au gel et à l'hiver. Ces cultures sont capables de résister à des chutes de température allant jusqu'à -10 ° C . Les graines commencent à germer lorsque la température atteint 1 à 2 ° C. En règle générale, ce sont des plantes vivaces, telles que la rhubarbe, l'ail, les asperges et bien d'autres. Il est bon de se rappeler que la plupart de ces plantes ont un système racinaire peu profond, par conséquent, pour une croissance correcte, elles devront bénéficier de nutriments dans la partie supérieure du substrat. Leur fournir la dose optimale et au bon moment augmente la résistance des plantes aux basses températures. Les jardiniers couvrent un grand nombre d'espèces avec de l'agro-textile ou mettent en place un mini tunnel plastique .

    Le troisième groupe est celui des légumes résistants au froid, mais ne tolérant pas les gelées à long terme et les chutes de température inférieures à -7 ° C. La germination commence à 2 à 5 ° C et les meilleures conditions pour leur développement sont autour de 18 ° C. Ce groupe est représenté par la laitue, les radis, épinards, oignons et autres.

    Le quatrième groupe de plantes sont des légumes thermophiles pour lesquels les conditions optimales sont obtenues avec au moins 90% d'humidité et des températures entre 22 et 29 ° C. En règle générale, des tunnels sont utilisés pour créer un climat favorisant leur croissance. La culture en plein air, bien que possible, offre des rendements moindres. Des structures telles que les serres de loisir seront idéales pour les jardins familiaux ou les parcelles, tandis que les agriculteurs et les producteurs de plantes utiliseront un tunnel professionnel à cette fin. Fait important, une grande partie de ces légumes succombent lorsque la température descend en dessous de 3 ° C et ils sont également caractérisés par une longue période de maturation. Parmi les légumes thermophiles, on peut citer les concombres, les tomates, les poivrons, les aubergines.

Le cinquième groupe a les besoins thermiques les plus élevés, il peut être classiquement appelé plantes tropicales ou orientales. Leur développement nécessite une température de 36 ou même 40 ° C, et lorsque la température descend en dessous de 15 ° C, la croissance est stoppée. Avec ce groupe de plantes, un tunnel seul peut ne pas suffire. Il est tout à fait possible que des systèmes de chauffage soient nécessaires pour créer des conditions favorables. Bien sûr, il y a une chance que les plantes se développent sans cela, cependant, avant d'acheter des graines pour la serre, vous devriez choisir des variétés caractérisées par une résistance aux fluctuations de température. Ce groupe comprend, par exemple, les melons et les pastèques.

Application des serres tunnel



Les tunnels de jardin peuvent être utilisés pour la culture de chaque groupe de plantes, bien que cela ne soit pas toujours nécessaire. Cependant, chaque jardinier désireux de démarrer tôt peut procéder grâce aux tunnels. La polyvalence de telles constructions leur permet d'être utilisées pour une variété de cultures, permet l'adaptation des conditions climatiques au développement des cultures et la protection contre les basses températures et le gel. Sans être dépendants de la météo, les plantes sont moins susceptibles d'être endommagées, les rendements sont plus abondants et plus matures, et vous avez la possibilité de cultiver plus longtemps.

Par conséquent, pour répondre à la question posée en préambule et bien que les plantes puissent pousser sans abri, c'est essentiellement grâce aux serres que le processus de croissance sera optimal.

Commentaire

Captcha

Podobne posty

  • Bâche pour les cultures sous abri
    Bâche pour les cultures sous abri
     |  commentaire: 0
    Les fluctuations de température – jusqu'à plusieurs degrés – peuvent conduire à la destruction des cultures. Les températures élevées et l'augmentation de l'humidité  contribuent au développement de facteurs q
    Voir
  • Comment planifier l'achat d'une serre à couverture plastique?
    Comment planifier l'achat d'une serre à couverture plastique?
     |  commentaire: 0
    1. Analyse avant achat De quelle serre aurez-vous besoin? Quelles plantes seront cultivées à l’intérieur? Quelles aides à la culture favoriser? Allez-vous développer une activité économique à grande é
    Voir